Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




Je suis plongée dans...

Mes dernières chroniques


Interview avec Oxanna Hope

Publié par Accros à la lecture sur 11 Avril 2012, 21:29pm

Catégories : #Interview

Bonjour à tous,

 

Oxanna Hope a accepté d'être ma première victime pour une interview. Je la remercie de tout coeur. J'ai bien rigolé.

Vous savez c'est l'auteure du livre Go to Hell.... c'est aussi le dernier livre que j'ai chroniqué à l'heure où j'écris.

 

Vous pouvez donc trouver ma chronique : ICI

 

http://i43.servimg.com/u/f43/11/93/43/22/livre10.jpg

419281_322958204406263_100000762598517_803309_1415006402_n.jpg

 

Oxanna Hope est née en 1971 à Neuilly sur Seine (92) puis a vécu dans de nombreuses villes avant de retourner à l’âge de 14 ans dans la région qui l’a vu naître.

Si, dès l’âge de 12 ans, elle commençait à inventer des scénarios de ses séries télévisées favorites, c’est à l’âge de quinze ans qu’elle a décidé que son futur métier serait celui d’auteur. Plus qu’un rêve, c'était pour elle une nécessité de s’exprimer par le biais des mots.

Après s’être essayée à la poésie et à différents genres, elle trouve son style de prédilection : le fantastique qui lui permet de s’épanouir parmi les fantômes, les monstres et phénomènes paranormaux de toute sorte.

Avec ce premier roman, Oxanna Hope désire vous ouvrir les portes de son monde peuplé de personnages éclectiques, parfois ironiques, souvent écorchés vifs.

 

Vous trouverez le site ICI

Vous trouverez le forum ICI
La page facebook du roman ICI
Le profil de l'auteur sur facebook ICI
La profil de l'auteur sur twitter ICI
Le site de l'éditeur : Editions Nergäl

 


1.Pourrais-tu te présenter, succinctement, à nos amis lecteurs ? Après tout il y a la biographie un peu plus haut…

Bonjour, je suis donc une auteure qui vient de publier un premier roman aux Éditions Nergäl, toute jeune et prometteuse maison d’édition.


2. Comment t’est venue l’envie d’écrire ? Est-ce que c’était le métier de tes rêves étant petite ?

Je ne dirais pas que j’ai aspiré à en faire mon métier dès l'instant où j’ai commencé à griffonner, pour la bonne raison que je ne savais pas, à l’époque, que c’en était un. Je me contentai de rester dans ma bulle et de faire ce que j’aimais : écrire. Mon obsession du moment était celle de devenir jockey. J’ai réellement voulu exercer la fonction d'auteur à l’âge de 16 ans (même si je désirais quand même toujours travailler dans le milieu équestre). Je suis chanceuse puisque j’ai pu mener ces deux passions à terme.


3. As-tu gardé tes écrits/tes idées/tes scénarios de séries télévisées lorsque tu étais plus jeune ? Si oui, on pourrait les voir… ?

J’ai gardé certains textes. Pas ceux de mon enfance hélas, mais certains. D’autres, qui me tenaient beaucoup à cœur, ont été prêtés et ne sont jamais revenus. Les montrer ? Je ne sais pas si ce serait une bonne idée, je ne voudrais pas jeter le discrédit sur ma personne (rires). Je suis en train de ramener quelques petites choses à la surface et de faire le tri mais je ne les soumettrai au public que lorsqu’ils seront présentables.


4. Lorsque ton premier livre a été fini, qu’as-tu pensé ? As-tu hésité à envoyer ton roman aux éditeurs ?

Je ne voulais pas l'envoyer à un éditeur pour être honnête. J’avais peur de ce que l’on pourrait en penser, peur de l’échec qui me renverrait à ceux de ma jeunesse. Il a fallu quelque temps et beaucoup d’insistance de la part de mes amis pour que j’accepte de le faire.


5. Et maintenant qu’il est publié, qu’est ce que tu ressens quand une personne parle de ton livre, quand tu vois une chronique… ?

J’avoue ne pas regretter d’avoir finalement franchi ce pas. Tenir mon ouvrage dans mes mains est une finalité dans le sens ou il prend enfin vie, ce que je ne pensais pas possible un jour.

Le savoir dans les foyers d’autres personnes me touche beaucoup parce que c’est une partie de moi qui part avec mon histoire. En même temps, ça me permet de voyager, c’est fun.

Et quand je parcoure une chronique, je continue à me poser un bon millier de questions, sur les raisons qui poussent les gens à interpréter les choses comme ci ou comme ça, à les ressentir de telle ou telle façon. Parfois, cela fait sourire, parfois pleurer, c’est difficile de retrouver son travail jugé, analysé, disséqué même si cela apporte des éléments positifs pour s’améliorer.


6. Comment s’est passée ta recherche de maison d’édition ?

J’ai découvert les éditions Nergäl via un post sur le mur d’une amie auteure, j’ai envoyé les 5 premiers chapitres de Go to Hell, ensuite la maison d’édition m’a recontactée pour avoir la suite puis ils ont accepté le manuscrit après lecture complète.


7. Combien de temps as-tu passé pour écrire ce livre ? Avais-tu des personnes qui suivaient ton évolution (ta famille, ami…) ?

Si je le dis, j’ai peur que l’on ne me croie pas (rires). Go to Hell a été écrit en 2  semaines environ. Le temps de correction fut beaucoup plus long et laborieux.

Question évolution, dans l’écriture en elle-même, non je n’ai montré mon travail à personne, ce n’est que lors de la correction que j’ai établi quelques contacts afin de recevoir des avis et relecture du roman. Cela m’a été utile pour voir ce qui pouvait clocher dans la structure du texte en lui-même.


8. Comment t’est venue l’idée de cette histoire ? De cette intrigue ?

Je ne sais pas trop. On se lève un matin en ayant une petite idée. On se met derrière son PC en se disant qu’on aimerait bien écrire sur tel ou tel sujet en sachant que l’on a ce germe d'idée toujours en tête et puis on se lance. C’est du moins ma façon de travailler. J’aime me laisser guider par mon inconscient.


9. Tu es fan de Supernatural, je me trompe ? D’ailleurs j’ai été surprise par une petite phrase dans tes remerciements : « Un immense remerciement à J. Ackles pour mettre chaque jour des étincelles dans mes yeux. » Cette phrase m’a beaucoup fait rire, car je me suis demandé si tu parlais bien de l’acteur. Peux-tu m’en dire plus ?

Ah cette dédicace ! elle aura attisé la curiosité de plus d’une personne.

Je mentirais si je disais que je n’étais pas fan de cette série, entre autres. C’est un univers qui me plaît et qui correspond à la noirceur de mon esprit. Je suis également très attirée par tout ce qui touche aux démons, à la religion et à ses travers, d’où mon intérêt pour Supernatural.

Concernant la dédicace à Jensen, elle se veut un remerciement pour sa gentillesse et ses encouragements alors qu’il découvrait mon livre sous sa première forme. Le reste de notre discussion restera de l’ordre du privé, désolée (sourire)


10. Cassie a un sacré caractère. Comment t’est venue l’idée de ce personnage ? A-t-elle des ressemblances avec quelqu’un de ton entourage ou de toi ?

Il se pourrait en effet que Cassie soit une part de moi, tout comme Damian. Dans tous mes personnages, j’ai livré quelques fragments de moi, il est donc normal de retrouver certains traits de mon caractère chez Cassie. Mais je vous rassure, je suis beaucoup plus gentille qu’elle.

Je voulais également que Cassie soit différente de certaines héroïnes qui se laissent porter par le vent et donnent parfois ce sentiment d’être soumises. J’aime les caractères forts et tempétueux. Cassie n’est pas, à mon sens, une héroïne mais plutôt une anti-héroïne. Elle et Damian, ont des côtés obscurs avec lesquels ils doivent composer, c’est ce qui fait toutes leurs richesses. 


11. Quels sont tes livres préférés ? Ceux que tu conseillerais à tes lecteurs…

C’est difficile de nommer des livres parce qu’il y en a beaucoup que j’affectionne. Je conseillerai sans doute aux lecteurs de s’ouvrir à certains auteurs français parce que j'en connais quelques uns qui méritent sacrément le détour tant en matière de valeurs humaines que de talents.

Sinon, actuellement je suis sur le premier Rebecca Kean que j’apprécie comme il se doit.

 

12. As-tu des conseils à donner pour les futurs auteurs (au niveau de leur écrit, de la recherche de maison d’édition…) ?

Je ne peux pas vraiment donner de conseils, je suis novice dans ce métier. Je crois que chaque personne désireuse d’utiliser son potentiel créatif doit faire ce dont elle a envie et aller au bout de ce que son imaginaire a à lui transmettre. Puis se lancer dans le grand bain avec le risque de se voir refuser à de nombreuses reprises. Mais comme on dit « c’est le jeu même » s’il est douloureux pour le moral.


13. As-tu d’autres projets, à part la saga Go to hell ? Peux-tu nous en dire un peu plus ?

Je suis en train de travailler sur plusieurs choses en même temps, notamment l’écriture d’une nouvelle saga fantastique qui se déroulera en France dans une région qui m’est chère depuis très longtemps et qui inspire terreur et respect. Un roman mêlant la religion à l’histoire.

Également l’autre projet de remettre à flot un roman (dans un domaine totalement différent) que j’avais laissé inachevé ainsi qu’un scénario que j’aimerai envoyer, histoire de tenter ma chance.


14. Pour finir. Peux-tu nous donner quelques indices sur le second tome ? (Je tente…^^)

Ahah, comme on dit, qui ne tente rien…

Ce que je pourrais dire sans trop en dévoiler… 2 indices :

-       L’habit ne fait pas le moine

-       On choisit ses amis mais pas sa famille.

À méditer donc…

 

15. Ah ben voilà deux phrases plus qu'énigmatique... Rien de mieux pour nous mettre plus en rage de ne pas avoir la suite... lol. Tu es sûre que tu ne viens rien dire d'autres sur la suite?^^ Sinon, veux-tu ajouter quelques choses à nos amis lecteurs?

Oui, n'est-ce pas, j'aime faire travailler l'imaginaire des lecteurs. Cela dit, ce sont des indices assez parlants. Je m'arrêterai là pour les révélations. Pour terminer, j'aimerais te remercier pour cette interview mais également remercier tous les lecteurs de Go to Hell. Merci pour les encouragements et le soutien. Et merci également de soutenir les auteurs français et petits éditeurs.

 

 

Je te remercie encore Oxanna d'avoir pris du temps pour répondre à mes questions ♥

Commenter cet article

Grazou 15/04/2012 09:29

Ecrit en 2 semaines ? Ouahhh ! Merci de cette interview Sandra, je ne connaissais pas l'auteure.

Accros à la lecture 15/04/2012 13:16



N'hésite pas à lire le livre, il est super ♥



Milie 12/04/2012 13:04

J'ai vraiment hâte d'avoir ce second tome dans les mains!!!!

Accros à la lecture 12/04/2012 18:48



C'est clair moi aussi ♥


 



Archives

Le blog et moi



Chroniques à venir



Notation

Coup de coeur Vraiment génial, je le conseille Vraiment très bien, il vaut le coup d'oeil Il est pas mal... mais il manque un petit quelque chose

Dommage, il aurait pu être pas mal, mais... Je n'ai pas aimé, c'était ennuyant et sans intérèt Oh mon Dieu, je le déconseille, je me suis endormi devant