Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




Je suis plongée dans...

Mes dernières chroniques


Michel Lafon - Cordes de cristal épisode 1 et 2

Publié par Accros à la lecture sur 12 Décembre 2013, 14:06pm

Catégories : #Partenaires

Sans-titre-4.png

 

Sortie le 9 janvier 2014

 

Editeur : Michel Lafon

Auteur : Anne Robillard

Nombre de pages : 360 pages

Prix : 15 €

 

Entre Palm Springs et Los Angeles se trouve Kennenika, une toute petite ville qui dégage une énergie étrange et inspire aux musiciens les plus influents de la planète rock une incroyable créativité…

ÉPISODE 1

Jippy Wade, formidable guitariste du groupe Texas Gray Wolf, achète à son ami millionnaire Derek Sands un vaste terrain au milieu de nulle part, pour y construire le studio d’enregistrement Tex-son, où vont se bousculer les meilleurs groupes du moment. Mais la volonté du succès nécessitant des sacrifices, Jippy a dû quitter sa femme et il se retrouve seul, en proie à ses vieux démons.

En cherchant de nouveaux talents, Jippy va-t-il retrouver l’amour et peut-être une certaine sérénité ?

Pas dit… car l’arrivée à Tex-son des imprévisibles frères Specogna va provoquer des événements tous plus étranges les uns que les autres. Et la vie ne sera plus jamais la même à Kennenika…

ÉPISODE 2

Le petit studio californien se distingue de plus en plus sur la scène mondiale et attire chaque jour de nombreux talents en herbe.

Simon, Keith, Kevin, John, Do, Jippy et Isabelle vont vivre ici des aventures qui resteront à jamais gravées dans les annales de Kennenika, où amour, sorcellerie et secrets riment avec rock ’n’ roll.

Commenter cet article

Péléane Léana 12/12/2013 19:55

Ah il me tarde !!!!!

Archives

Le blog et moi



Chroniques à venir



Notation

Coup de coeur Vraiment génial, je le conseille Vraiment très bien, il vaut le coup d'oeil Il est pas mal... mais il manque un petit quelque chose

Dommage, il aurait pu être pas mal, mais... Je n'ai pas aimé, c'était ennuyant et sans intérèt Oh mon Dieu, je le déconseille, je me suis endormi devant