Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




Je suis plongée dans...

Mes dernières chroniques


La confréries des ombres, tome 1 : le chaos

Publié par Accros à la lecture sur 17 Juin 2012, 12:42pm

Catégories : #Coup de coeur, #Bit Lit-Urban fantasy

http://editions.cyplog.com/images/couvertures/la_confrerie_des_ombres_1.jpg

 

Merci aux éditions Cyplog et au forum Bit me if you can

 

Belinda Bornsmith 

416 pages

 

Déconseillé aux moins de 18 ans / Scènes explicites

 

__________Résumé__________

 

Les dzellis ont vécu pendant des siècles dans l'ombre de la race humaine, attendant leur heure pour se soulever et s'imposer sur terre. Avant le commencement de cette guerre, Slaren Karg - guerrier dzellis - n'a qu'un but : récupérer un carnet rassemblant des années de recherches faites par Brian Miller, sur une menace imminente envers la race humaine. Mais, le scientifique décédé, son intérêt se porte sur sa fille : Jenna Elle est humaine, il hait la race humaine Les dzellis ont vécu pendant des siècles dans l'ombre de la race humaine, attendant leur heure pour se soulever et s'imposer sur terre.

Avant le commencement de cette guerre, Slaren Karg - guerrier dzellis - n'a qu'un but : récupérer un carnet rassemblant des années de recherches faites par Brian Miller, sur une menace imminente envers la race humaine. Mais, le scientifique décédé, son intérêt se porte sur sa fille : Jenna Elle est humaine, il hait la race humaine Pourtant, la jeune femme éveille en lui un désir troublant, intense et puissant. Alors, quand cette guerre éclate, et que chacun ne peut ignorer et maîtriser le désir qui les pousse l'un vers l'autre.

Quel sentiment peut-il naître entre un dzellis qui mène une guerre impitoyable et une humaine qui assiste impuissante au chaos de sa propre race ?

 

http://idata.over-blog.com/4/19/16/62/6.png

 

 

Voici un livre qui lorsque je l’ai vu me tentait beaucoup. Le résumé m’intriguait. Qu’est ce que les dzellis ? Je n’avais jamais entendu ce mot. Pourtant en voyant la couverture du livre, on pourrait se dire : encore un roman bit lit avec des vampires. D’ailleurs, je trouve dommage que la couverture ressemble beaucoup à un autre livre. J’ai donc sauté sur l’occasion quand il était proposé sur le forum Bit Me If You Can, que je remercie, ainsi que la maison d’édition Cyplog.

 

J’ai été transporté par l’histoire, l’auteur nous fait rentrer dans l’histoire sans difficulté. On prend la place des personnages, on est avec eux dans toutes leurs aventures. Quand on tient le livre, on ne veut plus le lâcher. Je suis devenue fan de l’écriture de cette auteur, que je ne connaissais pas, et je me demande pourquoi pas je n’avais pas tenté avant. Les dialogues sont percutants, ils ne sont pas fades, les descriptions, même si des fois elles sont longues, paraissent ne pas exister, on tourne les pages sans s’en rendre compte. Et malheureusement, on est à la fin sans avoir rien vu…

 

L’histoire est originale, et j’ai donc la réponse à la question sur les dzellis, une race hors du commun, porté sur le sexe. C’est à ce moment là qu’on comprend le caractère érotique du roman. Les scènes sont très détaillés, mais sans tombé dans le pornographique non plus. Bref, c’est parfait. Je trouve que ça donne un côté réaliste au roman. On vit l’histoire d’amour à fond, il n’y a pas de tabous. Surtout que l’histoire est très passionnelle, donc autant le montrer. La chose aussi que j’ai adoré, c’est le côté un peu primitif/bestial des dzellis. Ils parlent de femelles, et c’est la leur, personne n’a le droit de la toucher, ils sont possessifs à ce niveau. D’ailleurs j’ai trouvé cette race très humaine, elle ne ressemble pas des monstres, ils ont l’apparence des humains, ils n’ont pas vraiment de pouvoirs, ils n’ont pas de dents qui sortent et ils ne se transforment pas à la pleine lune.

L’histoire est très rythmée, il y a beaucoup d’actions, et même lorsqu’il n’y en a pas, on est fasciné par l’histoire d’amour de Jenna et Slaren.  Il y a toujours des rebondissements, des choses à laquelle on ne s’attend pas… On ne sait pas du tout ce qu’il va se passer dans les pages suivantes, on ne sait pas comment va se terminer le livre. On avance donc, et on essaye de faire des hypothèses, j’ai même stressé de temps en temps.

 

Les personnages sont tous très différents. Jenna parait fragile, mais ça change vite, elle a beaucoup de caractères, elle ne s’avoue pas vaincu. Malgré que je l’ai pas aimé au début du roman, ça a vite changé, surtout à partir du moment où elles parlent pour la première fois à Slaren. Quant à lui, on a du mal à le cerner au début, il reste en retrait, il donne les ordres. On pense tout de suite qu’il doit être haut placé, on le croit impénétrable, mais petit à petit on découvre des faiblesses. C’est un homme comme toute femme rêverait d’avoir. Celui qui m’a le plus fasciné est Szon, qui est l’un des frères de Slaren avec  Syin, il est rebelle, il hait la race humaine, surement plus que Slaren (qui lui est tombé amoureux de l’une d’elle). Ce qui l’amuse c’est de couché avec le plus de femme possible, il ne veut pas se caser… malgré qu’une certaine dzellis est amoureux de lui depuis des années. Je n’en dirais pas plus au niveau des personnages, car c’est mieux que vous découvriez les autres par vous-même…

 

Vous l’avez donc compris, j’ai adoré ce roman, j’ai eu un gros coup de cœur. C’est difficile d’attendre le deuxième tome. Je vous le conseille donc, du moins pour ceux qui ont plus de 18 ans. Ben qu’est ce que vous attendez ? Allez l’acheter !

 

Exclusivité sur Bit Me If you Can

Commenter cet article

Archives

Le blog et moi



Chroniques à venir



Notation

Coup de coeur Vraiment génial, je le conseille Vraiment très bien, il vaut le coup d'oeil Il est pas mal... mais il manque un petit quelque chose

Dommage, il aurait pu être pas mal, mais... Je n'ai pas aimé, c'était ennuyant et sans intérèt Oh mon Dieu, je le déconseille, je me suis endormi devant