Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




Je suis plongée dans...

Mes dernières chroniques


In My Mailbox [26]

Publié par Accros à la lecture sur 16 Septembre 2013, 10:28am

Catégories : #Blablas livresques et rendez-vous

Bonjour à tous,

Pas mal de nouveautés cette semaine :)

 

http://www.livraddict.com/covers/106/106785/couv16485916.gif

 

Editeur : Marabout

Nombre de pages : 94 pages

 

Où Devon doit décider jusqu'où elle ira pour satisfaire son amant torturé.Après avoir pris du recul, Zach revient vers Devon avec une demande bien particulière, qu'elle ne se sent pas prête à satisfaire. Les jours passent, et Devon commence à ressentir de la colère envers son amant. Incapable de se concentrer, elle ressent le besoin de s'éloigner pour échapper quelque temps aux complications de sa vie autrefois simple. Mais une rencontre surgie du passé, lui apprendra que Zach n'est pas aussi détaché qu'il aimerait lui faire croire...

 

http://www.livraddict.com/covers/108/108807/couv42534135.jpg

 

Editeur : Marabout

Nombre de pages : 96 pages

 

Où la passion conduit à dépasser les limites. Avec le playboy milliardaire Zacharie Saint-Brenton, Devon a connu plus de plaisirs qu'il ne lui était possible d'imaginer. Mais derrière la soif de sexe de son amant se cache un homme torturé, que la jeune femme a bien l'intention de mieux connaître - même si cela doit l'amener à vivre des expériences à la fois choquantes et excitantes. Alors que Zach initie plus avant Devon à son mode de vie, elle se prend à désirer ce qu'il est loin d'être prêt à lui donner. Et même si les règles étaient fixées dès le départ, il est bien difficile de résister à la tentation de les enfreindre...

 

http://www.livraddict.com/covers/108/108325/couv25301054.jpg

 

Editeur : Pocket Jeunesse

Nombre de pages : 192 pages

 

Sofia a enfin trouvé une vraie famille auprès de Lidja et du professeur. Mais son répit est de courte durée : ensemble, ils doivent partir à la recherche des fruits de l'Arbre-Monde et empêcher Nidhoggr, leur pire ennemi, de les trouver avant eux. Si l'horrible vouivre s'en empare, ce sera la fin de l'existence des dragons...

 

http://www.livraddict.com/covers/0/294/couv33332055.jpg

 

Editeur : 10/18

Nombre de pages : 316 pages

 

Sous le vernis d'un genre, chacune des phrases de Jane Austen attaque les conventions, traque les ridicules, et finit avec une grâce exquise par pulvériser la morale bourgeoise, sans avoir l'air d'y toucher. Les héroïnes de Jane Austen lui ressemblent, elles aiment les potins mais détestent bavardages, grossièreté et vulgarité. La pudeur, le tact, la discrétion, l'humour sont les seules convenances qu'elles reconnaissent... Et si Jane Austen mène les jeunes filles au mariage, c'est fortes d'une telle indépendance qu'il faut souhaiter au mari d'être à la hauteur ! A lire yeux baissés et genoux serrés pour goûter en secret le délicieux plaisir de la transgression des interdits.

 

http://www.livraddict.com/covers/73/73706/couv4082840.jpg

 

Editeur : Milady

Nombre de pages : 523 pages

 

Dans l'Angleterre élisabéthaine, il ne fait pas bon être érudite lorsque l'on est une fille de bonne famille. Pourtant la jeune Ann More a reçu une solide éducation de a part de son grand père.
Conséquence de cette anomalie : Ann refuse d'épouser un homme avec lequel elle n'aurait aucun plaisir à vivre. Un tel entêtement ne peut que lui attirer des problèmes surtout lorsqu'il se double d'un amour déraisonnable pour un jeune poète à la réputation sulfureuse ... Un certain John Donne.

 

http://www.livraddict.com/covers/103/103173/couv64703389.jpg

 

Editeur : Milady

Nombre de pages : 319 pages

 

Gwendolyne est bibliothécaire. Sa petite vie tranquille est bouleversée le jour où elle trouve dans sa boîte à idées des lettres anonymes pleines d’évocations sensuelles et de propositions indécentes. Stupéfaite de constater que ces fantasmes s’accordent à merveille aux siens, la jeune femme se lance dans une correspondance torride avec un mystérieux inconnu. Bientôt, les missives érotiques ne suffisent plus. Alors qu'elle rêve de rencontrer son admirateur secret, la bibliothécaire entreprend un jeu érotique avec un professeur d'histoire aux allures d'aventurier qui attise son désir depuis longtemps. Serait-il l'auteur de ces mots troublants ? Elle se plaît en tout cas à l'imaginer...

 

http://www.livraddict.com/covers/104/104533/couv17176197.jpg

 

Editeur : Nathan

Nombre de pages : 417 pages

 

Sur les réseaux, tout le monde pense connaître tout le monde. Tout le monde aime, surveille, espionne tout le monde. Mais désormais, une guerre est déclenchée, sur le web et dans le monde réel. Et Sixie, 15 ans, est l'enjeu, le butin, le gibier de tous les combattants...

 

http://www.livraddict.com/covers/104/104571/couv16388525.jpg

 

Editeur : La martinière

Nombre de pages : 503 pages

 

Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir.
Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face… Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d’elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente…

 

Et vous qu'avez-vous reçu?

Commenter cet article

Archives

Le blog et moi



Chroniques à venir



Notation

Coup de coeur Vraiment génial, je le conseille Vraiment très bien, il vaut le coup d'oeil Il est pas mal... mais il manque un petit quelque chose

Dommage, il aurait pu être pas mal, mais... Je n'ai pas aimé, c'était ennuyant et sans intérèt Oh mon Dieu, je le déconseille, je me suis endormi devant